Jacky Bousian

Musiscien d'orgue de Barbarie


«Ma passion: les gens, les enfants émerveillés, tous ceux qui me disent merci, qui m'encouragent.» Ancien ouvrier du bâtiment, celui que les parisiens nomment "Jacky" s'est reconverti en tourneur de manivelle sur le trottoir ou dans les quartiers, en fonction du temps, «parce que j'aime chanter, faire de l'annimation.»